Coudre le top blanc du magazine Fait Main Octobre 2020

Vous souvenez vous de l’émission de couture avec Cristina ? Je suis toujours impressionnée par le timing des éxécutions. Histoire de bien vous déculpabiliser, je vous partage le temps que je prends. N’hésitez pas à me dire si vous êtes plutôt tortue que lièvre

  • Niveau de couture : débutant
  • Temps de préparation : 3h
  • Temps de couture : 5h
  • Le tissu choisi : un magnifique jersey brillant bleu nuit
  • Les plus de projet : le style de top qui en jète, plutôt bien expliqué
  • Les moins : bémol sur le manque d’explication sur l’ourlet d’épaule qui sans utilisation de biais peut nécessiter une explication sur du crantage.

la phase de préparation

La préparation du patron du magazine

Quand j’ai commencé à coudre, mon réflexe a toujours été d’acheter les magazines en kiosques et de décalquer les patrons pensant réaliser des économies.

J’ai découvert que c’était ma première erreur, la couture est un travail de précisions.
Pour bien reproduire un patron, cela prend du temps et nécessite de très très bons yeux et quelques techniques.

Le matériel de préparation :

  • Poids
  • Masking tape
  • Feutres pointes fines
  • Fluo frixion
  • Papier de soie ou papier souple avec assez de transparence qui ne glisse pas
  • Une grande règle
  • Un perroquet pour les perfectionnistes
  • Des ciseaux papier

Mes astuces :

  • Mettre bien à plat la planche des patrons
  • Lisser la feuille (éventuellement fixer la feuille de patron avec du masking tape ou des poids)
  • Repérer les différentes pièces de patrons à décalquer
  • Mon astuce pour éviter de se tuer les yeux : utiliser un fluo frixion de la marque Pilot qui s’efface à la chaleur. Repasser les lignes une à une pour un meilleur confort et une meilleure précision
  • Utiliser un papier de soie ou un papier souple qui ne glisse pas pour redessiner les pièces et les repères toujours avec précision. Fixer ce papier avec des poids.
  • Redessiner les pièces et utiliser une règle pour les grands lignes et si besoin un perroquet pour ce qui est des courbes d’emmanchure
  • Dessiner les pièces des empiètements col entièrement pour l’entoilage et autres pièces à dessiner soi-même

Une fois vos pièces décalquées, vous pouvez repasser avec votre fer le papier pour éliminer les marques de fluo.


La préparation des pièces de tissus à coudre

La phase découpe des pièces

Je n’ai pas compris pourquoi sur le schéma de coupe du tissus, celui-ci était présenté en simple épaisseur. J’ai préféré plier mon tissu dans le droit fil pour perdre moins de tissus.
J’ai parfaitement plier mon tissus, bien aplati.

Dans le magazine il est préconisé de rajouter des marges de couture différentes. Je trouve ça confusant.
J’ai souhaité me simplifier la vie et j’ai donc choisi de rajouter comme marge de couture 1 cm sauf pour l’ourlet bas à 4 cm. Dans mon tissu de largeur 1m40, j’ai replié les cotés vers le milieu. Puis j’ai positionné mes pièces devant et dos et les petites pièces d’encolure.
J’ai tracé à 1 cm sur l’ensemble des pourtours sauf à 4 cm pour le bas des 2 grandes pièces principales. N’oubliez pas de marquer les repères. J’ai coupé le restant de tissus pour le mettre de coté pour faire les bandes de ceintures ensuite.
Je coupe mes pièces avec la marge de couture comprise de 1; j’utilise un guide aimanté sur ma machine quand je couds. Ce guide permet au tissu de rester caler pendant la couture.

J’ai conservé les grandes chutes de tissus pour créer des lingettes ou biais.

Une autre incompréhension a été de trouver la taille de ceinture à découper. Je n’ai vraiment pas trouvé ça simple. Pour une taille S, la longueur réalisée à été 97cm.
Si vous pensez manquer de tissus, vous pouvez réduire de moitié la taille mais la ceinture ne passera pas dans le dos et se nouera seulement devant.

Placer les 2 pièces d’encolure entières sur le thermocollant. Couper tout autour à 1 cm.

Ranger l’espace et garder les pièces à coudre.

Suivre le tuto du magazine Fait Main

Le tuto est bien réalisé dans son ensemble. Il manque cependant tout ce qui est finitions. La seule étape qui m’ a posé problème est l’ourlet des emmanchures.

Si vous adoptez des marges de couture à 1 cm, surfilez les pièces. C’est toujours plus joli.

A choisir, il aurait été préférable de mettre un biais aux emmanchures plutôt qu’un ourlet. L’ourlet à cet endroit est compliqué, car au niveau de l’aisselle cela forme un V; il faudrait parfaitement cranter à cet endroit. Il est dommage de faire une réalisation parfaite et faire une couture bâclée à ce niveau.